Caroline Lançon et Émilie Machu multiplient leurs volontés, additionnent leurs talents et viennent de créer à Beauvois-en-Cambrésis leur cabinet de conseil et de recrutement, Human Praxis, qui rayonne à 60 km autour de Cambrai.

Caroline Lançon et Émilie Machu ont lancé leur entreprise, il y a deux mois. Elle commence déjà à se faire connaître.
Depuis le 23 décembre, Human Praxis est devenu une réalité. Installée à la Ruche, cette nouvelle société propose ses services aux entreprises et aux particuliers afin de mettre en rapport le meilleur candidat pour une entreprise. Et vice versa. « Car un CV, aussi dense soit-il, n’est pas un gage de réussite, explique Caroline Lançon. Certes, il faut que le candidat possède des capacités, mais il faut également que sa personnalité corresponde à l’entreprise, et que l’entreprise corresponde à son profil. »
C’est pourquoi Human Praxis pousse plus loin le concept du recrutement. « Nous avons besoin de connaître l’entreprise par une mission d’immersion, poursuit Émilie Machu. Cette immersion doit nous permettre d’étudier les postes, de tester l’ambiance, l’équipe, les motivations des uns et des autres… et aussi, selon la mission qui nous est confiée, de dégager des plans de progrès et d’évolution. » Sans oublier les risques psychosociaux, qui sont désormais régis par la loi et donnent de nouvelles obligations aux patrons.
Plus qu’un cabinet de recrutement, Human Praxis se positionne en partenaire de l’entreprise en lui prodiguant analyses et conseils, une aide qui peut aller jusqu’à la conduite des entretiens annuels d’évaluation. « Certains salariés ont parfois du mal à dire les choses face à un responsable de l’entreprise. Nous, nous sommes neutres, et cela peut aider à libérer la parole », poursuit Émilie. « Un œil extérieur est souvent bénéfique dans certaines entreprises », renchérit Caroline Lançon.
Les deux femmes reçoivent donc des candidats lors d’un ou deux entretiens avec des test de personnalité. « Notre but n’est pas de donner un jugement mais de faire une évaluation. Elle est différente de celle faite généralement en entreprise et qui, à terme, est bénéfique pour tout le monde. Il ne sert à rien d’embaucher quelqu’un dont on sait qu’il ne s’intégrera pas à la culture de l’entreprise », commente Caroline.
l’embauche change
Sur le marché de l’emploi, beaucoup d’entreprises souhaitent, désormais, évaluer différemment les candidats à l’embauche. « C’est bénéfique pour tout le monde et c’est un gain de temps appréciable. Rien n’est plus néfaste que de se rendre compte, au bout de quelques semaines, que l’employé recruté ne correspondait pas aux attentes de l’entreprise, ou que l’entreprise ne permet pas au salarié d’évoluer dans de bonnes conditions. »
C’est pourquoi Human Praxis a décidé de proposer des services vraiment à la carte. « Nous étudions toutes les demandes et nous nous adaptons, ou nous orientons vers d’autres structures. Et ce travail commence à porter ses fruits », moins de deux mois après le lancement. « Nous commençons à être connues et reconnues à travers la qualité de nos prestations et notre autre atout est d’être installées au cœur du Cambrésis. Il y avait une demande de présence sur ce secteur, un besoin indéniable d’accessibilité », estime Caroline Lançon.
Des projets et des ambitions, les deux jeunes femmes en ont plein les cartons, mais pas question ici de tout dévoiler. Pas question de se faire piller. Une chose est sûre : elles ont parfaitement monté leur projet et sont à votre écoute, que vous soyez employeur ou à la recherche d’un emploi.
Source : La Voix du Nord
http://www.lavoixdunord.fr/region/beauvois-en-cambresis-a-la-ruche-human-praxis-propose-ia14b45235n3399346